Erosion de parcelles limoneuses : des observations grandeur nature

 

A l’échelle du bassin versant, les études bibliographiques démontrent que l’érosion des terres agricoles et le départ de fines ne concernent qu’une faible partie du territoire (environ 10 %). Les petits reportages vidéos suivants ont été réalisés en janvier 2015, sous une pluie de 5 mm dans un contexte de terres agricoles limoneuses, classiquement rencontrées dans le Massif Armoricain.

Ils illustrent à partir de différentes configurations sur des parcelles à faible pendage, la difficulté de réaliser un diagnostic Erosion sur un territoire. Sur ces parcelles, nous observons des flux d’eau ruisselés importants, transférant des quantités de sols (et de nutriments) au cours d’eau via un réseau de fossés circulants.